Écrit par Philippe Denis   

Les familles biochimiques des huiles essentielles


Dans l'article "Les questions à se poser avant d'acheter" il était question du choix du type de produit d'aromathérapie,

de son usage, sa provenance, les caractéristiques de la plante et de son mode d'extraction.


Pour savoir comment une huile essentielle agit sur telle ou telle partie du corps et avec quelle précaution il faut l'utiliser,
il faut connaître de quels composés chimiques elle est majoritairement constituée…

Les familles biochimiques que l'on retrouve le plus fréquemment dans la composition des huiles essentielles sont :

  • Les alcools
    • Les monoterpénols
      • Propriétés : Antibactériens, antiviraux, stimulateurs de l'immunité, toniques
      • Huiles essentielles : Bois de rose, Niaouli, Thym thujanol, Lavande vraie...
    • Les sesquiterpénols
      • Propriétés : Stimulants généraux,toniques spécifiques, hormon-like
      • Huiles essentielles : Niaouli, Cyprès...
    • Les diterpénols
      • Propriétés : Hormon-like
  • Les phénols
    • Carvacol, thymol, eugénol..(molécules les plus importantes)
      • Propriétés : Anti- infectieux à large spectre, stimulateurs de l'immunité, antiparasitaires cutanés et intestinaux, hyperthermisants (qui réchauffe), toniques, hypertensifs.
      • Huiles essentielles: Girofle clou...
  • Les éthers
    • transanéthole, safrol, estragol, méthylchavicol, anéthole, asarone, myristicine
      • Propriétés : Antispasmodique, antalgique, anti-inflammatoire, antivirale, calmante, action sédative ou tonifiante selon la composition.
      • Huiles essentielles: Basilic exotique...
  • Les aldéhydes aromatiques et terpéniques
    • Les aldéhydes aromatiques : Aldéhydes benzoïques, aldéhyde cinnamique
      • Propriétés : Anti-inflammatoires très puissante,tonique,stimulant général.
      • Huiles essentielles: Cannelle écorce...
    • Les aldéhydes terpéniques : citronnellal
      • Propriétés : Puissante action sédative,calmante, anti dépressive, très bon anti-inflammatoire général et local, antibactérien moyen, bon antiseptique général, hypotenseur.
      • Huiles essentielles: Eucalyptus Citronné...
  • Les cétones
    • bornéone, carvone, verbénone, menthone
      • Propriétés : Hypothermisante, mucolytique, lipolytique, anticoagulante, cicatrisante, anti-inflammatoire, combat les hématomes.
      • Huiles essentielles: Menthe Poivrée...
  • Les oxydes
    • 1 ,8-cinéole, eucalyptol
      • Propriétés : Mucolytique (dissout les mucosités), expectorante, action antivirale.
      • Huiles essentielles: Eucalyptus Radié, Eucalytpus globulus, Ravintsara, Saro ...
  • Les terpènes
    • Les monoterpènes : limonène, pinène, terpinène
      • Propriétés: Stimulant général, "cortison-like" pour certains, antiseptique de l'air, décongestionnant des systèmes : veineux, respiratoires et lymphatiques, antalgique par contact cutané, neurotonique.
      • Huiles essentielles: Essences d'agrumes : Citron zeste, Mandarine rouge, Orange douce...
    • Les sesquiterpènes : cayophyllène, azulène
      • Propriétés : Calmante, sédative, anti-inflammatoire, spasmolytique, hypotensive.
      • Huiles essentielles: Tanaisie, camomille allemande, myrrhe, encens...
  • Les esters
    • acétate de linalyle, benzoate, salicylate, transanéthole, safrol, apiole
      • Propriétés : Antispasmodique, décongestionnant, antalgique, anti-inflammatoire, rééquilibrant nerveux (agit comme tonique ou comme relaxant).
      • Huiles essentielles: Lavande fine (vraie), Camomille Romaine, Ylang-Ylang extra


D'autres composants chimiques n'apparaissent qu'en faible concentration mais apportent néanmoins certaines propriétés aux huiles essentielles qui les contiennent.

  • Les coumarines
    • coumarine, pyrannocoumarine, furocoumarine
      • Propriétés : Anti-spasmotique, anticoagulante, hypotensive, sédative (voire hypnotique).
      • Huiles essentielles: Lavande fine (vraie) et dans la plupart des essences d'agrumes ; Citron zeste, Mandarine rouge...
  • Les acides
    • Propriétés : anti-inflammatoire puissant, hypothermisant (abaisse la température), hypotenseur.
    • Huiles essentielles: Girofle clou...
  • Les lactones
    • Huiles essentielles: Myrte verte, inule...
  • Les diones
    • Propriétés : molécules aux propriétés semblables aux cétones : hypothermisante, mucolytique (dissout les mucosités), lipolytique (dissout les graisses), anticoagulante, cicatrisante, anti-inflammatoire, combat les hématomes) mais en moins toxiques.




En savoir plus sur les familles biochimiques :

Alcool - Phénol

Ether - Aldéhyde

Cétones - Oxydes

De manière générale les monoterpénols, les sesquiterpénols et les diterpénols (famille des Alcool) ne présentent pas de toxicité aux doses indiquées, ils peuvent même être utilisés purs sur la peau : Alcool

Les huiles essentielles contenant des phénols doivent être utilisées avec précautions : Hépatotoxique, Dermocaustique, Irritant pour les muqueuses : Phénol

 

Les huiles essentielles contenant des Ethers et Aldéhydes doivent aussi faire l'objet de précautions.... Ether - Aldéhyde

A dose élevée, certains composants des Ether (anéthole, asarone, myristicine) sont neurotoxiques voir même abortive comme l'asarone.

L'utilisation d'huiles essentielles comportant des aldéhydes aromatiques requiert la plus grande prudence, ne pas les utiliser pure sur la peau.

Les huiles contenant des cétones sont  contre indiquées de façon formelle aux bébés de moins de 30 mois, aux femmes enceintes et allaitantes.
On ne les utilisera qu'en faible quantité y compris dans les mélanges : Cétones

On en retrouve dans les huiles essentielles Eucalyptus Radié, Eucalytpus globulus, Ravintsara, Saro.
Certaines de ces huiles sont bien tolérées à l'état pur sur la peau.
Oxydes

 

Coumarines - Acides - Lactones - Diones

 

Terpène - Ester

Composants chimiques n'apparaissent qu'en faible concentration mais apportent
néanmoins certaines propriétés aux huiles essentielles qui les contiennent : Coumarines-acides-lactones-diones
Pour les Terpènes ; Le Monoterpènes (p. ex. essences d'argumes) pour un usage cutané peut-être dermocaustique, il est bon de diluer à 50% dans une huile végétale.
Les sesquiterpènes sont bien tolérées par la peau, on retrouve ces huiles essentielles (Camomille, Myrrhe...) en cosmétologie : Terpène

On retrouve les esters dans les huiles essentielles de Lavande fine (vraie), Camomille Romaine, Ylang-Ylang extra.
Pas de précautions particulières, elles sont très douces pour la peau : Ester



 


Votre panier est vide.
   

Avis clients certifiés

livraison2

soindetoi_scuris

Restons en contact par mail