Utilité et Sécurité

Les compléments alimentaires ont ils des vertus prouvées ?

Quand l'alimentation ne suffit pas

Notre alimentation devrait, en théorie, couvrir nos besoins journaliers en vitamines et minéraux.  Pour vérifier cela des études ont été menées dans différents pays. L'enquête Nutrition-Canada, la Dietary and Nutritional Survey of British Adults en Angleterre, la Heidelberg Nutrition and HealthStudy en Allemagne, les deux études Américaines NHANES I et II (National Health and Nutrition Examination Survey) complétées par la Nationwide Food Consumption Survey.  Les résultats de la célèbre enquête française SU.VI.MAX 2 (après la SU.VI.MAX de 1998) arrivent au compte goutte.  Pour mieux comprendre comment et à quelle échelle sont réalisées ces enquêtes, voici un extrait des résultats de SU.VI.MAX 2 : http://www.agropolis.fr/pdf/agrumes-12-08/14-Jeandel.pdf

 Toutes ces enquêtes vont dans le même sens, les populations actuelles présentent peu de carences sévères (ce qui est généralement visible) mais les insuffisances sont courantes pour une grande partie de la population.  ce qui est beaucoup plus insidieux puisque le corps ne montrera des signes de faiblesse qu'à long terme. 10 à 50% de la population (selon les origines et l'âge) n'absorbent pas assez de vitamines. Avec le cas particulier de la vitamine D qui manque à 80-90% de la population en hiver.

Pourquoi l'alimentation ne suffit-elle pas ?

Les deux raisons principales sont soit que l'alimentation n'est pas basée sur un régime équilibré,  soit que l'alimentation moderne ne suffit pas à couvrir nos besoins en nutriments car celle-ci est appauvrie. L'agriculture intensive provoque des sols moins riches et les légumes qui en sont issus répercutent ce phénomène. Les traitements industriels tels que l'ionisation, la pré-cuisson etc génèrent une perte de nutriments inévitable. Il est ausi parfois difficile de conjuguer vie sociale, familiale et travail avec une alimentation parfaitement équilibrée.

Certains facteurs augmentent nos besoins en nutriments, parmi les principaux :
  • le stress : augmente l'élimination du magnésium
  • le sport : besoins en vitamines B1, B6, C et E, magnésium, zinc et fer augmentés
  • le tabac : détruit un partie de la vitamine C, E, B9 et B12.
  • le soleil : lors de longues exposition, il diminue notre taux de beta carotène
  • l'âge : l'absorption et la synthèse des nutriments deviennent moins efficaces.
  • la pollution : diminue notre capacité à produire la vitamine D.
Il est prouvé également, études scientifiques à l'appui
  • Une étude publiée en 2001 a montré qu'un niveau de consommation de fruits et légumes trop faible était lié à l'augmentation du risque de cancer du sein. En allant plus loin dans leur étude, les chercheurs ont montré qu'on pouvait diminuer les risques de tumeurs en augmentant les taux de caroténoïde dans le sang.  (American Journal of Epidemiology (Am J Epidemiol) 2001 ; vol. 153 : p. 1142-1147.)
  • La vitamine B12 associée à la vitamine B9 aurait des effets protecteurs contre les maladies cardio-vasculaires. (Journal of the American Medical Association (JAMA) 2001 ; vol. 286 : p. 936-943.)
  • La vitamine B12 (appelée aussi cobalamine) est utilisée par toutes les cellules de notre corps puisqu'elle est nécessaire à la synthèse de l'ADN. Elle joue aussi un rôle dans le métabolisme des acides gras c'est-à-dire dans la façon d'utiliser les graisses pour en faire de l'énergie. Enfin, elle permet l'entretient de notre peau et de nos neurones.  Une étude britannique a d'ailleurs montré que les personnes âgées qui ont un bon niveau de vitamine B12 auraient moins de risque de voir la dimension de leur cerveau diminuer avec l'âge. (Impact Pharmacien)
  • Les légumes comme la carotte, la citrouille et les fruits tels que la tomate et le pamplemousse rose contiennent des caroténoïdes. Ce sont ces pigments qui leurs procurent cette couleur orange. Ils ont des propriétés anti-oxydantes ce qui signifie qu'ils luttent contre les radicaux libres. Les radicaux libres présents en certaines circonstances normales (dans les défenses immunitaires) peuvent si ils deviennent trop nombreux détruire les cellules ou au contraire les rendre cancéreuses. Les anti-oxydants sont donc des éléments clés pour lutter contre le vieillissement et le cancer. http://www.sfa-site.com/?q=node/325
  • La femme enceinte aura, par exemple, des besoins accrus en vitamine B9 qui servira au bon développement du fœtus.
  • Le stress, quant à lui, est un grand consommateur de magnésium.
  • La vitamine D est une aide précieuse en cas de dépression saisonnière due au manque de luminosité.
  • En cas de stress intense, les chutes de cheveux et les ongles fragilisés peuvent être contrés grâce à une cure de vitamines B.

 Les effets sur la santé que l'on attribue à chaque molécule sont contrôlés par l' European Food Safety Authority (EFSA).  Pour plus d'informations : http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/nda091001.htm -

En conclusion

Les compléments alimentaires s'adressent donc à tous. Plus particulièrement, lors de certains événements ou étapes de la vie comme la grossesse, une période de stress ou de grande fatigue qui mettent notre corps à rude épreuve et génère des besoins spécifiques.  Bien manger, c'est garantir le bon fonctionnement de tout notre corps et prévenir son usure (le vieillissement). Pour cela, l'alimentation doit apporter le maximum de vitamines et minéraux essentiels à notre organisme via les fruits et légumes principalement. Le but des compléments alimentaires est de s'assurer que les besoins nutritifs de chacun, quels qu'ils soient, puissent être comblés. Le rôle des compléments alimentaires est donc de compléter une alimentation déjà globalement équilibrée mais, malgré elle, encore insuffisante pour couvrir nos besoins.

Les précautions

Les doses à respecter sont celles qui sont indiquées dans les conseils d'utilisation de chaque produit.  Afin d'obtenir les résultats escomptés et ne pas prendre de risque pour votre santé, il est recommandé de prendre les compléments alimentaires sur des périodes d'une durée définie en suivant les recommandations de dosage et d'emploi.  Des compléments alimentaires de qualité sont de bons alliés pour parvenir à couvrir tous nos besoins.

Ils peuvent être divisés en plusieurs catégories telles que :

  • les vitamines
  • les minéraux et oligo-éléments
  • les acides gras
  • les protéines et les acides aminés

A lire également :

  • Les compléments alimentaires sont ils sûrs ?  
  • Bien acheter un complément alimentaire.

 Ce site n'est pas un site médical.  Les informations ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation chez un médecin ou un thérapeute.