Minéraux et Oligo-éléments

Les minéraux sont une classe de nutriments. C'est à dire qu'on les retrouve dans les aliments et qu'ils n'ont pas besoin d'être transformés pour pouvoir être assimilés par l'organisme.
Ils sont nécessaires au bon fonctionnement du corps humain.

Classification : Les minéraux peuvent être divisés en deux groupes :

  • Les oligo-éléments.

    Présents en très faible quantités (traces), ils sont au nombre de 15 dont : Le zinc, l'iode, le cuivre, le sélénium,...

  • Les minéraux majeurs.

    Ils sont appelés ainsi car il nous en faut au minimum 100 mg par jour.
    Ils sont au nombre de sept : le magnésium, le calcium, le soufre, le sodium, le potassium, le phosphore et le chlore.

    Les minéraux où les risques de carence sont les plus élevés sont le magnésium, l'iode, le fer, le cuivre, le sélénium, le zinc, le chrome et le molybdène.
    La concentration des minéraux dans l'organisme doit être relativement constante.
    Ils sont essentiels, ce qui veut dire que leur absence serait mortelle. De plus, il existe entre eux un équilibre.
    Une carence ou excès d'un minéral aura des conséquences sur les autres minéraux.

Les minéraux sont responsables de fonctions essentielles :

Au niveau du métabolisme :
Comme cofacteur enzymatique (c'est-à-dire d'aide à l'enzyme) en permettant la liaison d'un métal à l'enzyme, nécessaire au bon fonctionnement de celle-ci.
Certains se couplent à des vitamines (ex : le cobalt et la vitamine B12) pour qu'elles puissent être actives.
Comme signaux hormonaux en agissant sur la forme moléculaire de l'hormone par ex : le zinc pour l'insuline et l'iode pour les hormones thyroïdiennes. Ils peuvent aussi agir directement sur les récepteurs hormonaux et ainsi empêcher ou faciliter la fixation de l'hormone sur son récepteur.
Au niveau du système immunitaire.
Au niveau du rythme cardiaque, des contractions musculaires, de l'équilibre acide-base et de la conductivité neuronale.
Au niveau du squelette (os et dents), le fluor entre dans la composition de l'hydroxyapatite, principal constituant des os, de l'émail dentaire et de la dentine.

Le calcium

C'est le principal minéral de l'organisme.
Il contribue à la formation des os et des dents avec l'aide du phosphore et du magnésium.
Le calcium est présent dans toutes les cellules et joue le rôle de messager. Il participe ainsi à la contraction musculaire.
Il entre également en jeu dans la coagulation, le fonctionnement du système nerveux, la pression sanguine et dans l'activité de certaines enzymes. La vitamine D et le magnésium sont nécessaires à la bonne assimilation du calcium par l'organisme. Une carence en calcium se répercute sur les os en les fragilisant jusqu'à provoquer de l'ostéoporose.

Le magnésium

Star des minéraux, célèbre pour son action bénéfique en cas de stress.
En effet, il joue un rôle dans la transmission des influx nerveux mais ce n'est pas tout.
Il aide à la fixation du calcium sur les os et à la formation du squelette. Il est nécessaire à la synthèse du glutathion, le plus puissant des antioxydants, et participe donc à la lutte contre les radicaux libres. Il intervient également dans le métabolisme du glucose, la synthèse des lipides et des protéines. Parmi ces autres propriétés on retrouve le maintien du rythme cardiaque, la faculté de permettre la contraction musculaire, un rôle anti-inflammatoire et anti-allergique et la participation aux réactions enzymatiques. Chez les sportifs, les personnes âgées, les hyperactifs, les personnes suivant un régime amaigrissant ou tout simplement les personnes sous stress les besoins en magnésium peuvent être accrus. A noter que l'assimilation souvent faible du magnésium peut être augmentée par la vitamine B6.

Le phosphore

Associé au calcium, il se situe dans les os et les dents où il est nécessaire pour la rigidité osseuse.
Associé aux lipides, c'est le principal constituant des membranes cellulaires. Il est nécessaire dans la production d'énergie et à l'équilibre acide-base en neutralisant les composés acides qui sont créés par le métabolisme énergétique.

Le potassium

Le potassium est généralement associé au sodium par leurs rôles dans l'équilibre acido-basique.
Le ratio sodium-potassium s'est inversé par rapport à nos ancêtres (qui consommaient plus de légumes riches en potassium et moins de sel). Cette inversion du ratio provoque des déséquilibres et se répercute sur notre santé. En plus de son rôle dans l'équilibre acido-basique, le potassium contribue au fonctionnement du système nerveux et à la contraction musculaire. Il compense aussi les effets négatifs du sodium sur la tension artérielle en la diminuant. Enfin il apparaît dans la synthèse des glucides et des protéines.Les personnes en manque de potassium ressentent alors de la fatigue, des crampes, ballonnements ou constipation.

Le sodium

Le sodium a la particularité de faciliter l'absorption de certains nutriments.
Par exemple, l'absorption du glucose (sucre) se fait au niveau de l'intestin par un co-transport avec le sodium.
Cela veut dire que le glucose et le sodium doivent être ensemble pour que l'entrée dans la cellule puisse se faire. Il est essentiel à l'équilibre en eau de l'organisme et joue un rôle sur la tension artérielle par un simple phénomène d'osmose. Les sportifs perdent beaucoup de sodium car il est évacué par la transpiration. Cela peut causer des crampes, de la fatigue, de la déshydratation et des malaises.

Le fer

C'est un élément vital de notre organisme.
Il fait partie de l'hémoglobine et de la myoglobine, la première est présente dans les globules rouges et transporte l'oxygène à toutes les cellules de notre corps alors que la seconde stocke l'oxygène dans les muscles jusqu'à ce que ceux-ci en aient besoin. Dans ces deux cas, le fer se trouve sous forme héminique c'est-à dire associé à un noyau hème. Le fer non héminique présents dans les végétaux par exemple est, quant à lui, moins bien absorbé.

Outre le transport de l'oxygène, il joue un rôle important dans la production d'énergie, participe au fonctionnement du système nerveux. Il est également impliqué dans le système immunitaire et possède une action antioxydante.

Un manque de fer se traduit par une fatigue généralisée causée par l'anémie (taux faible d'hémoglobine). Mais attention, en cas d'excès de fer celui-ci devient néfaste : il peut devenir oxydant et augmenter ainsi les risques de cancers et de maladies cardio-vasculaires.

Le cuivre

Son rôle principal est d'être antioxydant. Mais comme pour le fer, un excès aura l'effet inverse.
Il rentre aussi dans la composition de l'hémoglobine et joue un rôle dans la spermatogenèse. Il possède également la faculté de faciliter l'assimilation du fer.

L'iode

L'iode est nécessaire à la fabrication des hormones thyroïdiennes.
Ces hormones sont responsables entre-autres de la croissance et de la régulation du métabolisme.
L'iode joue également un rôle dans le métabolisme des protéines, des lipides et des glucides, agit sur le système nerveux et la fertilité. Certaines personnes comme les sportifs (dû à l'évacuation via la transpiration), les femmes enceintes ou ménopausées (sujettes à des dérèglements de la glande thyroïde) peuvent avoir des besoins accrus en iode. Une carence peut provoquer des retards de croissance ou du crétinisme.

Le manganèse

Antioxydant au même titre que le cuivre et le fer qui peut s'avérer néfaste en cas d'excès.
Il participe aussi au métabolisme des lipides et du glucose.

Le sélénium

Très bon antioxydant mais peu connu du grand public.
Il fait souvent partie des cocktails antioxydant où il est mis en présence des vitamines A, C et E avec lesquelles il coopère.
Il agit aussi au niveau de la peau, de la vision et détoxifie l'organisme. Il augmenterait aussi la fertilité masculine. Les fumeurs, sportifs et végétariens sont des personnes à risques de carence en sélénium.

Le chrome

Le chrome est un oligo-élément qui joue un rôle dans la régulation du taux d'insuline et de sucre dans le sang.
Il régule ainsi la glycémie et le métabolisme des lipides. Les personnes qui consomment beaucoup de produits sucrés, soumises à un stress chronique ou les sportifs risquent de souffrir de carence en chrome.

 

Accèdez à nos compléments alimentaires "Minéraux et Oligo-éléments