Qu'est-ce que l'aromathérapie?

 

Retour à notre liste : Les huiles essentielles : Questions - réponses.

Etymologiquement, de par son préfixe « aroma » et son suffixe "thérapie", l'Aromathérapie signifie : Soins par les arômes.  
Cette médecine alternative utilise les extraits aromatiques des plantes, comme les huiles essentielles, les huiles végétales, essences,... à des fins thérapeutiques ou de bien-être.
Connues depuis plus de 5000 ans dans l'Egypte ancienne, on retrouve aussi les huiles essentielles dans les médecines traditionnelles en Inde ou en Chine.  
Mais c'est un chimiste français, René-Maurice Gattefossé, qui au 20° siècle utilisa le terme " Aromathérapie " pour la première fois.

S'étant brûlé accidentellement au bras, il le plongea, par pur réflexe, dans un récipient contenant de l'huile essentielle de lavande. Le soulagement immédiat et la cicatrisation rapide qui s'ensuivirent le poussèrent à se consacrer désormais à l'étude des huiles essentielles.
En savoir plus sur René-Maurice Gattefossé : Wikipédia Biographie de René-Maurice Gattefossé.

Dans la deuxième moitié du 20ème siècle, Jean Valnet, médecin et chirugien poursuit les recherches médicales sur l'aromathérapie.
Le Dr. Valnet créera un collège de Phyto-aromathérapie et formera de nombreux médecins. Il est également auteur de nombreuses publications médicales.

 

L'aromathérapie est une branche de la phytothérapie.

Le mot phytothérapie provient de 2 mots grecs qui signifient essentiellement « soigner avec les plantes ».
C'est une approche thérapeutique basée sur les essences aromatiques ou huiles essentielles de certaines plantes.
L'aromathérapie utilise la partie odorante, volatile et éthérée extraite des végétaux.

 

Ce n'est pas du tout une médecine douce, c'est une médecine alternative.

Les données communiquées sur ce site sont à titre informatif.
Elles constituent une synthèse des propriétés /indications décrites dans les ouvrages d'aromathérapie reconnus, dans les traditions populaires, dans les traditions anciennes.
Ce n'est en aucun cas une information médicale ni une liste d'indications. Les réflexions dispensées, ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation chez un médecin ou un thérapeute qu'il vous revient de contacter pour votre suivi.


Voir aussi nos articles en rapport :